Back to top

Ressources financières

Si vous déménagez, votre nouveau contrat de location prévoit la constitution d’une garantie locative, souvent équivalente à 2 ou 3 mois de loyer. Ce montant est déposé ou versé sur un compte en banque bloqué. Il sert de caution au propriétaire, en cas de dégâts ou de loyer non payé par le locataire.

Si vous avez des difficultés à constituer cette garantie, vous pouvez vous adresser au CPAS de votre commune. Vous n’avez pas besoin d’être bénéficiaire du CPAS ! Le CPAS vérifiera que vous respectez certaines conditions (votre lieu de résidence, votre état de besoin,…).

Plus d’infos sur l'Aide à la constitution d’une garantie locative.

A certaines conditions, le travailleur qui vit seul avec un ou des enfants et le travailleur qui vit seul et paie effectivement une pension alimentaire sur la base d’un jugement ou d’un acte notarié peut être considéré comme travailleur ayant charge de famille. Cette catégorie familiale bénéficie en principe d’allocations de chômage plus élevées.

Plus d’infos sur les allocations de chômage.

Complément de garde d'enfants pour les chômeurs

Le complément de garde d’enfants est une prime octroyée sous certaines conditions pendant 12 mois à un parent isolé (avec enfants à charge) qui est chômeur complet indemnisé depuis au moins 3 mois et a repris le travail comme salarié ou indépendant à titre principal.

Vous trouverez plus d’information sur le site de l’ONEM.

En termes d’allocations familiales, deux avantages existent pour les familles monoparentales.

Supplément pour famille monoparentale

Les parents isolés qui reçoivent les allocations familiales ordinaires perçoivent des suppléments lorsque leurs revenus ne dépassent pas un certain plafond. Attention : le total des revenus professionnels et/ou des prestations sociales du parent isolé ne peut toutefois pas dépasser € 2.501,28 € brut par mois (montant en vigueur au 01/09/2018).

Les suppléments sont dégressifs : 48,77 € pour le 1er enfant, 30,23 pour le 2ème enfant, € 24,38 pour le 3ème enfant et les suivants. (montant en vigueur au 01/09/2018).

Si vous bénéficiez déjà d'un supplément en tant que chômeur ou malade de longue durée, invalide ou pensionné, vous recevrez 19,07 € supplémentaires en tant que parent isolé à partir du troisième enfant. Pour les deux premiers enfants, les suppléments ne sont pas cumulables. (montant en vigueur au 01/09/2018).

D’autre part, dans les familles qui ont droit à un supplément monoparental, le supplément d’âge pour l’enfant le plus âgé n’est pas réduit de moitié ni bloqué.
Toutes les conditions d'octroi peuvent être consultées.

A partir de janvier 2019

Le total des revenus professionnels et/ou prestations sociales ne pourra pas dépasser 2582 € brut par mois.

Retrouvez toutes les infos sur le transfert de compétence et les avantages en fonction de votre situation familiale.

Enfant à charge

Pour chaque enfant que vous prenez à charge, la quotité de vos revenus exemptée d’impôt, c'est-à-dire la partie de votre revenu sur laquelle vous n’êtes pas taxé, augmente. En tant qu’isolé avec un ou plusieurs enfants à charge, vous bénéficiez d’une augmentation supplémentaire. Pour l’exercice d’imposition 2018 (revenus 2017), ce supplément s’élève à 1.550 €.

A partir de l’exercice d’imposition 2018, les parents isolés avec un revenu professionnel limité pourront bénéficier d’un supplément additionnel à la quotité exemptée pour isolés. Le montant du supplément pour isolés passera, grâce à cette mesure, à 2.550 €.

Je paie une contribution alimentaire

Si vous payez une contribution alimentaire à votre ex-partenaire et moyennant le respect de certaines conditions, celle-ci peut être déduite à 80%.

Vous trouverez plus d’infos sur le site du SPF Finances.

Précompte professionnel

Le précompte professionnel est un acompte sur l’impôt définitivement dû. Ce montant est retenu tous les mois à la source par l’employeur sur le salaire imposable.

Le précompte professionnel est diminué pour les familles monoparentales. La diminution pour un parent célibataire est de 36 € par mois, à condition que le ou les enfants soi(en)t à sa charge.

En savoir plus le précompte professionnel

Réduction du précompte immobilier

Vous avez droit à une réduction de précompte immobilier pour l’habitation que vous occupez en tant que propriétaire ou locataire si votre ménage comprend :

  • au moins deux enfants en vie (voir ci-dessous), et/ou
  • une personne handicapée, et/ou
  • une autre personne à charge de votre famille ou de la famille de votre conjoint, de votre cohabitant légal ou de fait (par exemple, un parent âgé)

Les enfants en vie doivent être liés au ménage au 1er janvier de l’année. Il peut s’agir :

  • de vos propres enfants
  • d’un enfant issu d’une union antérieure, y compris les enfants en garde alternée, (à votre charge ou non).

Pour les enfants en garde alternée : l’existence de l’autorité parentale conjointe et de l’hébergement égalitaire doit être établie par le parent demandeur. Vous trouverez plus d’infos sur le site du SPF Finances.

Le montant de la réduction pour enfant à charge varie de 62,50€ par enfant à 125 €.

Toute personne (locataire ou propriétaire) qui a des difficultés à payer sa facture d'énergie peut bénéficier du Fonds gaz-électricité. Pour ce faire, vous devez introduire votre demande auprès du CPAS de votre commune. Vous ne devez pas être bénéficiaire du CPAS pour en faire la demande. Le CPAS peut, après avoir fait une enquête sociale appropriée, intervenir par des actions curatives ou préventives durant toute l’année.

En savoir plus sur le fond énergie

Tout consommateur qui éprouve des difficultés à payer ses factures d’eau peut demander une aide au fonds social de l’eau. Pour bénéficier de l’intervention du fonds social de l’eau, vous pouvez vous adresser au CPAS de votre commune. Vous ne devez pas être bénéficiaire du CPAS pour faire cette demande ! Vous ne devez pas non plus être propriétaire du logement. Les locataires d’un immeuble qui n’est pas équipé de compteurs individuels peuvent aussi bénéficier du fonds social de l’eau.

Plus d'info sur le fond social de l'eau.

L’allocation chauffage est une aide octroyée par le CPAS pour chauffer son logement.

Sous certaines conditions, le CPAS interviendra pour l’achat de gasoil de chauffage, de pétrole lampant (type c) et de gaz propane en vrac. Pour obtenir cette intervention, vous devez introduire votre demande auprès du CPAS de votre commune dans les 60 jours de la livraison. La livraison doit être faite entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année en cours.

Le fonds social mazout ne s’applique pas pour le gaz naturel par raccordement au réseau de distribution de ville ni pour le gaz propane en bonbonne ou le gaz butane en bonbonne.

Le fonds fonctionne toute l’année.

Il existe trois catégories de personnes qui ont droit à l’allocation chauffage :

  • 1e catégorie : les personnes qui ont droit à l’intervention majorée de l’assurance soins de santé –statut BIM (revenu d’intégration sociale, garantie de revenus aux personnes âgées, aide social, handicap…).
  • 2e catégorie : les personnes à revenu limité. Le montant des revenus annuels bruts imposables de votre ménage ne doit pas dépasser € 16.965,47€ augmentés de 3.140,77€ par personne à charge. Toutefois, lorsque l’ensemble du ménage bénéfice de l’intervention majorée, aucune enquête sur les revenus ne sera effectuée.
  • 3e catégorie : les personnes surendettées. Si vous bénéficiez d’un règlement collectif de dettes ou d’une médiation de dettes et que le CPAS a constaté que vous ne pouviez pas faire face au payement de votre facture de chauffage, vous pouvez bénéficier d’une allocation chauffage.

Plus d’infos sur le Fonds social mazout

Un jugement m’accorde une contribution alimentaire. Que se passe-t-il si mon ex partenaire refuse de la verser ? Vous pouvez faire appel au SECAL, le Service des Créances Alimentaires

Le SECAL peut vous aider à récupérer les pensions alimentaires que vous doit votre ex-conjoint.

Pour pouvoir faire appel au SECAL, vous devez remplir les conditions suivantes:

  • Vous devez être domicilié en Belgique
  • Deux mensualités de la pension alimentaire ne vous ont pas été versées ou ne vous ont pas été intégralement versées au cours des douze mois précédant la demande.
  • Vous disposez d’un acte authentique ou d’un jugement qui fixe le montant de la pension alimentaire

Lorsque vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez introduire votre dossier dans un bureau SECAL proche de votre domicile. Vous pouvez trouver l’adresse de ce bureau sur le site internet du SECAL.

Le SECAL interviendra pour : 

  • réclamer la pension alimentaire mensuelle (et les arriérés) auprès du débiteur d’aliments (= celui qui doit payer la pension alimentaire)
  • vous verser le cas échéant des avances sur la pension alimentaire mensuelle. 

Nouveauté ! Le plafond de revenu pour bénéficier de l’intervention du SECAL sera relevé et passera de 1.800 € à 2.200 €. Plus d’informations prochainement.

Le CPAS de chaque commune a pour mission de garantir le droit à l'intégration sociale aux personnes qui ne disposent pas de revenus suffisants et qui remplissent les conditions légales.

Pour bénéficier du Revenu d’Intégration Sociale, le R.I.S, il faut introduire une demande auprès du CPAS de votre commune. Le CPAS analysera si vous respectez les conditions : de nationalité, de résidence, d’âge, de ressources, de dispositio au travail et d’épuisement des droits sociaux.

En tant que famille monoparentale et si vous répondez aux conditions, vous pouvez bénéficier de la catégorie 3, c'est-à-dire « personne qui cohabite avec une famille à sa charge ». Au 1er septembre 2018, le RIS catégorie 3 est fixé à 1.254,82 EUR par mois.

En savoir plus sur le droit à l'intégration sociale.

Le principal avantage du statut BIM (Bénéficiaire de l’Intervention Majorée) est d'obtenir de meilleurs remboursements des soins de santé et des médicaments. Un patient verra sa facture de soins de santé (consultations chez le médecin, médicaments, etc.) parfois diminuer de moitié, en fonction de ses revenus.

Il offre d'autres avantages, par exemple, un tarif réduit pour les transports en commun, le téléphone ou l'énergie.

Pour les familles monoparentales, l’intervention majorée vous sera accordée si les revenus bruts annuels actuels de votre ménage ne dépassent pas le plafond de 19.105,58 €, augmenté de 3.536,95 € par personne supplémentaire dans le ménage.

De nombreuses personnes et donc de nombreuses familles monoparentales peuvent (sous certaines conditions de revenus) en bénéficier mais n’en profitent pas car elles ne sont pas suffisamment informées.

Pour obtenir le statut BIM, prenez contact avec votre mutuelle.

Le tarif social est une réduction que les opérateurs accordent sur la facture de téléphonie fixe ou internet fixe. Pour y avoir droit, il faut répondre à certaines conditions. Le détail de ces conditions se trouve sur le site de l’Institut Belge des services postaux et des télécommunications.

Les demandes de tarif social doivent être introduites auprès de votre opérateur :

  • il vérifiera si vous répondez aux conditions d’octroi ;
  • il vous informera des éventuelles réductions, selon votre formule tarifaire.

Le tarif social pour l’électricité et/ou le gaz naturel est un tarif réduit réservé à certaines catégories de personnes ou ménages. Le tarif social est identique chez tous les fournisseurs d’énergie et gestionnaires de réseau de distribution.

Dans certaines situations, le tarif social est appliqué de manière automatique (si vous bénéficiez du revenu d’intégration sociale versé par le CPAS, si vous percevez des allocations familiales supplémentaires pour les enfants atteints d'une incapacité physique ou mentale d'au moins 66 % , …). Vous ne devez donc faire aucune démarche.

Par contre si vous êtes locataire d'un appartement d’une société de logement, le tarif social ne vous sera pas automatiquement appliqué. Pour ce faire, vous devrez vous adresser au propriétaire ou au gestionnaire de l’immeuble à appartements.

Plus d’infos sur le site de la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz.

Le statut de client protégé (Gaz et électricité)

Si vous bénéficiez d’une décision de guidance éducative de nature financière auprès du CPAS, d’une médiation de dettes non judiciaire auprès d’un service agréé ou d’un règlement collectif de dettes, vous pouvez bénéficier du statut de client protégé qui vous donne droit à des mesures de protections (possibilité d’être alimenté par le gestionnaire de réseau, placement de compteur à budget en cas de défaut de paiement) et à un tarif social en matière d’électricité et de gaz.

Il suffit de transmettre, chaque année, à votre fournisseur d’énergie une attestation que vous demanderez à votre médiateur ou au CPAS.

Il existe d’autres catégories de situations, dites « fédérales », qui ouvrent le droit au statut de client protégé et au tarif social.

Pour en savoir plus sur le statut de client protégé, le tarif social et le compteur à budget.

Cartographie dynamique

Cette carte vous permet de géolocaliser les CPAS de Wallonie francophone ainsi que d'afficher l'ensemble des coordonnées en cliquant sur le point bleu représentant le CPAS.

Ssthm_FMP_Droits: 

Vous avez des questions? Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre recherche?

N'hésitez pas à nous contacter :
Mail : fmp.actionsociale@spw.wallonie.be
Adresse : Service public de Wallonie Intérieur et Action sociale
Avenue Gouverneur Bovesse, 100, 5100 NAMUR (Jambes).