Back to top

Bienvenue sur le portail de l'Action sociale en Wallonie

Aide pour l'ukraine

Informations utiles dans le cadre de la crise migratoire en Ukraine

MIS A JOUR LE 26/07/2022

Voir toutes les actualités

Retrouvez les informations en lien avec la crise migratoire en Ukraine dans notre onglet spécifique « Ukraine ».

Campagne blue heart

Ce samedi 30 juillet, c’est la journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains.

Pour rappel, la « traite des êtres humains » désigne le recrutement, le transport, le contrôle de personnes par des criminels qui cherchent à exploiter leurs victimes de différentes manières. En Belgique, la majorité des cas concernent une exploitation économique ou sexuelle. Avec l’essor des médias sociaux, cette exploitation se fait de plus en plus sur le net. Comme chaque année, la Belgique soutient la campagne Blue Heart des Nations Unies, en collaboration avec les autorités locales et les trois centres nationaux spécialisés d’aide aux victimes (PAG-ASA à Bruxelles, Payoke à Anvers et Sürya à Liège). En 2022, la campagne met l’accent sur la manière dont la technologie constitue tant un atout qu’un risque dans la lutte contre la traite des êtres humains.

A cette occasion, un point de contact central dans le cadre de la lutte contre la traite et le trafic des êtres humains a été ouvert. Via le site internet www.stoptraite.be, les victimes, les personnes concernées ou les témoins peuvent obtenir des informations, procéder à un signalement ou prendre contact avec les centres d'aide spécialisés. Le site a été lancé en plusieurs langues. D'ici quelques mois, un numéro de téléphone central sera également disponible, 24h/24 et 7j/7.

Le SPF Justice a réalisé 3 brochures pour sensibiliser les citoyen.ne.s à la thématique de la traite des êtres humains. Ces brochures sont disponibles en français, allemand, néerlandais et anglais. Elles sont téléchargeables à l’adresse suivante : La traite des êtres humains, ça ressemble à quoi ? - Service public federal Justice (belgium.be) et peuvent être commandées par mail à brochures@just.fgov.be.

Des affiches (3 versions différentes) sont également disponibles dans le cadre de la campagne.

Appel projets collation ecole

APPEL A PROJETS VISANT A ORGANISER LA DISTRIBUTION DE COLLATIONS EQUILIBRÉES, DURABLES ET GRATUITES DANS DES ECOLES À ENCADREMENT PEDAGOGQIUE DIFFERENCIE

Le Plan wallon de sortie de la pauvreté contient, entre autres mesures, une action spécifique dont le titre est : « Des collations saines gratuites dans les écoles maternelles et primaires à indice socio-économique faible ».

Afin de mettre en œuvre cette action spécifique du Plan wallon de sortie de la pauvreté, le Gouvernement wallon a décidé de lancer un appel à projets pour les années scolaires 2022-2023 et 2023-2024.

Cet appel à projets s’adresse aux pouvoirs publics et aux ASBL. Le cas échéant, sur base d’une convention spécifique, un groupement de pouvoirs publics ou d’ASBL peut également déposer des projets.

Vous trouverez sous ce lien le contenu intégral de l’appel à projets qui sera prochainement publié au Moniteur belge ainsi que le formulaire de réponse.

Plan Cigogne 2021-2026

Faisant suite à l’adoption par le Gouvernement wallon, en date du 31 mars 2022, du Plan Equilibre 2021-2026, vous trouverez ci-joint l’appel à projets conjoint pour la création de nouvelles places d’accueil en crèche.

Cet appel vise la création de minimum 3.143 places en Wallonie (Communes de langue française).

Le financement en infrastructure et APE se fait via le plan Equilibre 2021-2026 de la Wallonie incluant un volet financé par le Plan National de Relance et Résilience.

Retrouvez toutes les informations dans la rubrique Plan Equilibre 2021-2026.

Appel à projets 2022 relatif à la prévention et à la lutte contre les violences gynécologiques et obstétricales

Conformément aux engagements pris dans le cadre du plan intra-francophone de lutte contre les violences faites aux femmes 2020-2024 (PVIF), la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire française (COCOF) lancent conjointement un appel à projets relatif à la prévention et à la lutte contre les violences gynécologiques et obstétricales.
Voir toute l'actualité liée à l'appel à projets

covid 19

Coronavirus - COVID-19 - MAJ 17/02/2022

Voir toute l'actualité liée au Coronavirus - COVID-19 pour le secteur de l'Action sociale: Mise à jour le 17/02/2022

Pour tout autre question; en cette période de Coronavirus (COVID19), nous vous invitons à consulter http://www.info-coronavirus.be/ afin d’y trouver les informations utiles.

Covid 19- Vaccination en Wallonie : pour toute information, suivez les liens :

Plan genre 2020-2024

Plan genre 2020-2024

Dans le cadre de sa Déclaration de Politique Régionale, le Gouvernement wallon a affirmé son engagement à lutter contre toutes formes de discriminations et à intégrer la dimension du genre dans l’ensemble des politiques régionales, afin que les inégalités existantes soient éliminées et que les politiques publiques ne créent ni ne renforcent les inégalités entre les femmes et les hommes.

Le Plan genre 2020-2024, adopté le 4 mars 2021, a pour vocation, à travers le concept de gendermainstreaming d’intégrer le genre dans l’ensemble des politiques publiques.

Le Plan genre implique ainsi l’ensemble du Gouvernement et des administrations et se compose de 44 mesures, réparties en 17 thématiques parmi lesquelles le genderbudgeting, le matrimoine, l’environnement, le logement, la mobilité, l’aménagement du territoire, la lutte contre la pauvreté, l’emploi et la formation ou encore la santé. »

Plan intra-francophone 2020-2024

Le Plan intra-francophone 2020-2024 de lutte contre les violences faites aux femmes a été approuvé par les Gouvernements de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la COCOF le 26 novembre dernier. Ce plan, qui comporte 65 mesures et projets, a notamment été élaboré avec la participation de la société civile puisqu’une centaine de structures de terrain ont été consultées et ont permis d’en fixer les lignes directrices. Ce plan constituera la contribution des entités francophones au futur Plan d’action national de lutte contre les violences basées sur le genre.