Back to top

Missions de la Direction Générale Opérationnelle Intérieur et Action sociale

La Direction Générale Opérationnelle Intérieur et Action sociale porte les valeurs de services publics que sont le respect de la légalité, l’efficacité, l’efficience, l’égalité de traitement des usagers, la qualité des services prestés.

Notre direction est un partenaire du Gouvernement wallon par ses missions fondamentales pour la Wallonie en vue de :

  • Garantir la DÉMOCRATIE LOCALE principalement par l’élaboration de normes, l’organisation des élections, l’exercice de la tutelle, le financement et le contrôle des opérateurs publics et privés ;
  • Promouvoir la GOUVERNANCE par le conseil et l’expertise en soutien aux politiques publiques locales ;
  • Renforcer la COHÉSION SOCIALE par l’intégration, la prévention et l’action sociales.

Forte de son expérience, de ses compétences et de sa connaissance, la Direction Générale Opérationnelle Intérieur et Action sociale s’est progressivement imposée comme centre d’expertise et de référence en matière de finances et de fiscalité locales, de marchés publics, de législation organique, d’action sociale. Notre première priorité est de persister sur cette voie.

Dans le cadre du contrat d’administration 2016-2019, la Direction Générale Opérationnelle Intérieur et Action sociale entend également déployer les outils de pilotage et d’évaluation des politiques locales et sociales. La gouvernance doit s’appuyer sur une démarche de programmation stratégique transversale au sein de tous les pouvoirs locaux, un cadastre et un contrôle efficace des institutions et de leurs organes de gestion, des inspections coordonnées des opérateurs d’action sociale, des statistiques fiables (reporting ICN, baromètre de l’action sociale, …).

Enfin, la Direction Générale Opérationnelle Intérieur et Action sociale s’est fixée des objectifs ambitieux de simplification et de dématérialisation dans ses relations avec ses partenaires (octroi de subventions, e-tutelle, guichet unique, …).

Elle développe également des outils d’aide à la gestion et à la décision pour les opérateurs (rapport d’activité simplifié et harmonisé en action sociale, par exemple) et les pouvoirs locaux (e-comptes).