Back to top

Pôles d’urgence sociale (DUS)

La Direction de l’Action sociale de la DGO5 subventionne les pôles DUS. Ces dispositifs assurent un service social d’urgence 24h/24.

Qu’est-ce qu’un pôle DUS ?

Il d’agit d’un service d’urgence sociale 24h/24 qui permet d’apporter une aide rapide en dehors des heures d’ouverture du CPAS à tout citoyen en situation d’urgence.

Votre appel est pris en charge à toute heure et vous serez dirigé vers le service adéquat.

Pour les villes et communes de petite taille, afin de garantir ce service, la Wallonie encourage les associations de CPAS et la mutualisation des ressources.

Comme les règles de compétence territoriale et les moyens des CPAS limitent souvent l’efficacité des solutions disponibles, les pôles DUS permettent de fédérer les ressources (travailleurs sociaux, infrastructures, matériel,…) d’un territoire plus étendu. L’objectif est la mise en place d’une structure d’intervention permanente permettant de répondre avec rapidité aux besoins des personnes en situation de détresse.

Un appel à projet datant de 2010 visait à favoriser le regroupement des CPAS contigus ou situés dans un rayon de 10 Km. Pour être recevable, le projet devait être présenté par un CPAS porteur et comporter l’engagement de collaborer avec des CPAS partenaires.

Voici les 2 missions fondamentales dévolues au pôle DUS :

  • 1. Mettre à disposition un numéro d’appel accessible 24H/24 ;
  • 2. Prévoir une procédure d’intervention et de suivi en cas d’appel.

Il existe 5 pôles DUS en Wallonie : PERUWELZ, TUBIZE, BOUSSU, ERQUELINNES et WAVRE.

Vous cherchez plus d'information?

Législation :

Il s’agit d’une subvention facultative visant à soutenir des initiatives particulières des CPAS et autres pouvoirs publics ainsi que du secteur associatif dans le domaine de l’action sociale.

L’appel à projet ayant été clôturé le 31 octobre 2013, il n’est plus possible de constituer de nouveaux pôles DUS en-dehors des 5 qui existent déjà.

Subvention :

La subvention est liquidée de la manière suivante : a) une avance correspondant à septante pourcent du montant est liquidée dans les deux mois de la signature de l’arrêté ; b) le solde de la subvention est liquidé après réception des pièces justificatives.

Modalités de contrôle de la subvention octroyée pour la période concernée.

Le bénéficiaire est tenu de justifier l’emploi de la subvention en communiquant à la Direction générale opérationnelle des Pouvoirs locaux, de l'Action sociale et de la Santé (DGO 5), Direction de l’Action sociale pour le 30 mars 2018 les documents précisés dans l’arrêté de subvention :

1. Une déclaration de créance selon l’annexe 1 de l’arrêté ;

2. Un état détaillé des dépenses générées par l’activité avec déclaration sur l’honneur (annexe 2) ;

3. Les justificatifs des dépenses (note explicative en annexe 3) ;

4. Un rapport d’évaluation des activités (modèle en annexe 4 de l’arrêté) ;

5. Si le bénéficiaire a sous traité des activités subsidiées, fournir une copie de la convention liant les parties.